2019 : Loi Pinel au Mans ? C’est terminé, on fait le point sur les autres possibilités !

2019 : Loi Pinel au Mans ? C’est terminé, on fait le point sur les autres possibilités !

Plus de Pinel en zone B2

Effectivement, pour ceux voulant investir en zone B2 dans en pinel Le Mans, c’est désormais impossible depuis le 01 janvier 2019 (en zone C également).

Faire le choix d’investir dans les zones encore éligibles !

Cela parait effectivement logique, mais il faut le rappeler. Ce n’est pas la fin du dispositif Pinel pour 2019. Vous pouvez encore investir en zone B1 et Abis et A. Des villes plus grandes, plus dynamiques comme Tours, Paris ou Bordeaux, Angers, Poitiers et à la fois avec plus de candidats à la location seront des atouts essentielles pour votre investissement locatif.

Le dispositif «Pinel De Normandie » mis en place afin d’atténuer cette suppression

Evidemment, cela n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour les investisseurs voulant investir en zone B2 ou C. Ainsi, il fallait réagir. C’est pourquoi, à partir du 01/01/2019, 222 villes moyennes pourront bénéficier d’un élargissement de la loi Pinel au titre de l’achat dans l’immobilier ancien avec réalisation de travaux. Les villes en question sont des villes dont le besoin de réhabilitation de l’habitat centre-ville est plus qu’important et nécessaire. Cette aide à l’investissement locatif a été votée dans le cadre de la loi de finances 2019 sur proposition de Julien Denormandie. Cela permettra d’inciter tout de même à certains investisseurs de continuer d’investir dans la pierre et notamment dans des zones où le besoin est important puisque les logements y sont parfois insalubres.

Les conditions pour bénéficier de ce dispositif

Et oui, comme souvent, il y a des conditions. Premièrement, le montant des travaux doit représenter au minimum 25% du montant total de l’opération ou 33% du prix d’achat du logement. La réduction d’impôt qui suivra sera alors de 12 à 21% sur 6,9 ou 12 ans comme pour le Pinel classique.

Qu’est-ce que le programme cœur de ville ?

Il s’agit d’un programme ambitieux qui permettra à 222 villes réparties sur tout le territoire de bénéficier d’une revitalisation du centre-ville mis en place par Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. Les centres-villes concentrent 23% de la population et 26% de l’emploi. Il est donc indispensable de ne pas les laisser à l’abandon et de leur redonner une seconde vie. En région parisienne, des villes comme Corbeil-Essonnes, Poissy ou Etampes verront leur centre-ville revitalisé.

Liste des villes retenues ici : http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/IMG/pdf/2018.03.27_liste_villes-retenues.pdf

Exemple concret : investissement à 200 000€ avec 100 000€ de travaux

Concrètement, le coût global de votre investissement s’établit ainsi à 300 000€. De plus, les travaux représentent plus de 33% du prix d’achat du logement : 0,33 x 200 000 = 66 000€.

Pour 6 ans de mise en location, voici l’impact : 0,12 x 100 000€ = 12 000€ d’économie d’impôt

12 000/6 = 2000€/an

Pour 9 ans de mise en location, voici l’impact : 0,18 x 100 000€ = 18 000€ d’économie d’impôt

18 000/9 = 2000€/an

Pour 12 ans de mise en location, voici l’impact : 0,21 x 100 000€ = 21 000€ d’économie d’impôt

21 000/12 = 1750€/an