Action cœur de ville :

Action cœur de ville :

Une revitalisation des centres-villes ambitieuse!

Actuellement, certains cœurs de ville ne sont plus autant attractifs qu’auparavant. En ce sens, Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires a décidé de mettre en place cette action. Il s’agit d’un programme visant à revitaliser les centres-villes (certains quartiers également) de 222 communes. Il s’articule autour de 5 axes majeurs, à savoir : l’habitat, le commerce et le développement économique, les mobilités et connexions, le patrimoine et paysage, l’accès du public aux équipements et services.

Déclaration de Jacques Mézard

« J’ai la conviction que les villes moyennes sont un vecteur essentiel de développement de nos territoires. Elles concentrent 23% de la population française et 26% de l’emploi. Leur vitalité est indispensable car elle profite à l’ensemble de leur bassin de vie, et plus largement aux territoires urbains et périurbains environnants. Le cœur de ville, dans toute la diversité du tissu urbain français, est le creuset où se noue à la fois la vie civique, la vie économique, la vie sociale ». On comprend donc bien l’importance et l’impact que peut avoir un tel projet sur les villes moyennes notamment, puisqu’elles représentent une part non négligeable de la population française mais aussi de l’emploi.

Une multitude de projets et des moyens

518 projets sont prêts, engageant jusqu’à présent 75 millions d’euros. Et pour 2018, l’Etat a déjà engagé 30 millions d’euros au titre de la dotation de soutien à l’investissement immobilier public local. En tout, les villes bénéficiant de cette action toucheront 10 milliards d’euros sur cinq ans.

Une pédagogie aidée et des formations

Mettre en place ce projet n’est pas de tout repos, et cela nécessite des efforts dans la pédagogie et l’accompagnement des différents acteurs. En effet, il mobilise de nombreux services techniques des intercommunalités et des communes. Afin de répondre à cette problématique, des modules de formation destinés aux directeurs de projet Action Cœur de ville, aux services des collectivités  impliqués et aux élus locaux vont être mis en place. Elles porteront sur les modalités d’intervention des partenaires, notamment Action logement et l’Agence national de l’habitat.

Outre les cœurs de ville, certains quartiers sont aussi dans le viseur : l’exemple de Laval

Cet été, le 27 juillet, Jacques Mézard s’est rendu à Laval afin de signer la convention-cadre action cœur de ville. Il en a profité pour rappeler les directives de ce projet et les objectifs attendus. Il s’est aussi rendu à L’îlot mortier, un des quartiers prioritaires de la ville où la rénovation de logements bat son plein actuellement. Elle s’est effectuée sans déloger d’habitants, dans le cadre du nouveau programme national de rénovation urbaine.

Pour conclure, on peut donc dire que cette action est une bonne nouvelle pour les villes participantes, cela devrait permettre de redynamiser certaines villes et de relancer des centres-villes parfois quasiment sans vie.

Rayan Pontier,