Conseiller en gestion de patrimoine immobilier "CGP"

Conseiller en gestion de patrimoine immobilier "CGP"

CGP

Expert en immobilier, le conseiller en gestion du patrimoine constitue l’élément central pour permettre à ses clients d’investir intelligemment pour augmenter leur patrimoine. Une excellente connaissance du marché immobilier, des règlementations inhérentes et naturellement de la situation du client garantissent à celui-ci des investissements correspondant à ses besoins et ses objectifs.

Rôle du conseiller

Dans un premier temps, il va établir un diagnostic précis du patrimoine existant. Il s’agit des biens immobiliers mais aussi des différents placements dans lesquels on peut parfois trouver des assurances. La situation personnelle et familiale est également examinée puisqu’elle peut influencer sensiblement la taxation d’une personne.
Ensuite, la situation professionnelle fera l’objet d’une attention particulière. La fonction de l’investisseur ainsi que ses perspectives de carrière sont essentielles pour le conseiller efficacement. A ce stade, différents justificatifs sont demandés : titres de propriété, extrait de rôle…
Le conseiller va procéder sur base de ces différents éléments à un audit patrimonial où sur base d’une analyse détaillée, il déterminera quels investissements sont les plus adéquats.
Pour accompagner son client d’une manière efficace, le CGP doit connaître les objectifs de ce dernier. L’investisseur souhaite générer des revenus locatifs ou préparer sa retraite. Un des desseins est souvent la transmission de patrimoine à ses descendants.
Le stade final est le choix des placements qui correspond aux besoins et buts de l’investisseur.

Des connaissances vastes pour une réelle expertise

Même si le conseiller travaille en synergie avec d’autres spécialistes comme les notaires ou les comptables, il possède des connaissances affinées du marché immobilier, financier et des différentes réglementations qui le touchent. Si un client préfère générer des revenus locatifs, acheter une seconde résidence et alléger une taxation trop lourde, la loi Pinel sera mise en avant. Celui-ci veut, au contraire, acquérir sa première maison, le PTZ est peut-être une solution adéquate. L’objectif est d’anticiper sa pension de manière proactive, le dispositif LMNP présente des avantages.
En un mot, le CGP connaît parfaitement les différents marchés et ainsi, sera à même de proposer non seulement les différents dispositifs applicables mais aussi dans quelles régions ou villes, l’investissement rapportera le plus. Il proposer s’il le juge intéressant pour son client, la souscription de certaines assurances par exemple la garantie loyers impayés.
Les conseillers disposent d’outils particulièrement performants, les simulateurs. On les retrouve pour la majorité des programmes, simulateur loi Pinel…

Profil de l’investisseur

Au-delà de la situation personnelle/ professionnelle et des capacités financières du client, l’expert immobilier devra cerner son profil : celui qui préfère la sûreté à un rendement supérieur, l’actif qui prendra certains risques ou le dynamique qui s’engagera plus pour un rendement attractif. La rentabilité de l’investissement immobilier sera nécessairement examinée en fonction des objectifs particuliers du client et de son profil.
On considère que l’investisseur qui s’adresse à un CGP dispose d’un revenu annuel qui dépasse les 40.000 euros et a un objectif précis dans sa volonté d’investir.
Enfin, la relation avec son conseiller est une relation de confiance qui se situe dans le long terme, tout comme les placements immobiliers qui se situent sur une période de 10 à 15 ans.CGP
Expert en immobilier, le conseiller en gestion du patrimoine constitue l’élément central pour permettre à ses clients d’investir intelligemment pour augmenter leur patrimoine. Une excellente connaissance du marché immobilier, des règlementations inhérentes et naturellement de la situation du client garantissent à celui-ci des investissements correspondant à ses besoins et ses objectifs.

Rôle du conseiller

Dans un premier temps, il va établir un diagnostic précis du patrimoine existant. Il s’agit des biens immobiliers mais aussi des différents placements dans lesquels on peut parfois trouver des assurances. La situation personnelle et familiale est également examinée puisqu’elle peut influencer sensiblement la taxation d’une personne.
Ensuite, la situation professionnelle fera l’objet d’une attention particulière. La fonction de l’investisseur ainsi que ses perspectives de carrière sont essentielles pour le conseiller efficacement. A ce stade, différents justificatifs sont demandés : titres de propriété, extrait de rôle…
Le conseiller va procéder sur base de ces différents éléments à un audit patrimonial où sur base d’une analyse détaillée, il déterminera quels investissements sont les plus adéquats.
Pour accompagner son client d’une manière efficace, le CGP doit connaître les objectifs de ce dernier. L’investisseur souhaite générer des revenus locatifs ou préparer sa retraite. Un des desseins est souvent la transmission de patrimoine à ses descendants.
Le stade final est le choix des placements qui correspond aux besoins et buts de l’investisseur.

Des connaissances vastes pour une réelle expertise

Même si le conseiller travaille en synergie avec d’autres spécialistes comme les notaires ou les comptables, il possède des connaissances affinées du marché immobilier, financier et des différentes réglementations qui le touchent. Si un client préfère générer des revenus locatifs, acheter une seconde résidence et alléger une taxation trop lourde, la loi Pinel sera mise en avant. Celui-ci veut, au contraire, acquérir sa première maison, le PTZ est peut-être une solution adéquate. L’objectif est d’anticiper sa pension de manière proactive, le dispositif LMNP présente des avantages.
En un mot, le CGP connaît parfaitement les différents marchés et ainsi, sera à même de proposer non seulement les différents dispositifs applicables mais aussi dans quelles régions ou villes, l’investissement rapportera le plus. Il proposer s’il le juge intéressant pour son client, la souscription de certaines assurances par exemple la garantie loyers impayés.
Les conseillers disposent d’outils particulièrement performants, les simulateurs. On les retrouve pour la majorité des programmes, simulateur loi Pinel…

Profil de l’investisseur

Au-delà de la situation personnelle/ professionnelle et des capacités financières du client, l’expert immobilier devra cerner son profil : celui qui préfère la sûreté à un rendement supérieur, l’actif qui prendra certains risques ou le dynamique qui s’engagera plus pour un rendement attractif. La rentabilité de l’investissement immobilier sera nécessairement examinée en fonction des objectifs particuliers du client et de son profil.
On considère que l’investisseur qui s’adresse à un CGP dispose d’un revenu annuel qui dépasse les 40.000 euros et a un objectif précis dans sa volonté d’investir.
Enfin, la relation avec son conseiller est une relation de confiance qui se situe dans le long terme, tout comme les placements immobiliers qui se situent sur une période de 10 à 15 ans.