Création d’un nouveau quartier à Bourges :

Création d’un nouveau quartier à Bourges :

Quartier des Breuzes à Bourges

Ce nouveau quartier se situe non loin des bassins d’emplois et des zones d’activités de la ville. La zone d’activités des Danjons est toute proche. Quant au centre-ville, il est lui aussi à quelques minutes.

Les motivations de ce projet

Face à un manque de terrain à bâtir, la ville veut anticiper et répondre à cette insuffisance. La construction d'appartements neufs à Bourges est aussi un enjeu majeur puisque la ville se fixe un objectif de 320 logements neufs/an. Aussi, elle veut réduire l’utilisation des véhicules en construisant un quartier proche des zones d’activité avec des trajets plus courts, moins de pollution et une utilisation des transports en commun plus régulière,  dans le même temps bénéficier des nouvelles normes énergétiques dont dispose les constructions neuves.

Rappel des différentes étapes du projet

2009-2010 → Concertation et prise en compte du projet dans les orientations d’aménagement du PLU de la ville

2011-2013 → La ZAC se crée et dispose de 40 hectares pour accueillir des logements neufs et une zone d’activité.

2014-2016 → Diagnostic et analyse plus approfondie afin de faire progresser les qualités environnementales et énergétiques du projet

2017 → Acceptation du dossier de création de ZAC modifié

Plusieurs phases d’aménagement

Entre 2018 et 2020, 210 logements sont attendus et la création de la zone d’activités également. Ensuite, une seconde phase aura lieu entre 2021 et 2025 puis une troisième entre 2026 et 2028. La ville réfléchit encore aux différents aménagements de la 2ème et 3ème phase, mais on sait déjà que d’autres logements verront le jour.

L’importance de préserver la biodiversité

Il est évident qu’un tel chantier n’est pas sans impact. C’est pourquoi, la ville de Bourges a pris des mesures. Tout d’abord, 1,2 hectares de prairie sera déplacé, il y aura aussi une recréation de haies afin de créer des territoires propices aux oiseaux et aux reptiles. Enfin, il y aura une recréation des espaces de refuges notamment pour certains reptiles tel que la vipère aspic ou le lézard vert très présent dans cette région.

 

On constate donc que la ville de Bourges est soucieuse de son environnement et qu’elle souhaite se développer en respectant les nouvelles normes énergétiques que propose le neuf tout en limitant les trajets des futurs habitants du quartier. Ce projet devrait commencer à prendre forme début 2019, date de début des travaux.

Rayan Pontier,