La carte professionnelle du BTP

La carte professionnelle du BTP

Objectif premier : lutter contre le travail illégal

Attendu comme le Graal dans le secteur du bâtiment depuis une dizaine d'années, la carte d'identification professionnelle est enfin mise en circulation. En ce début d'année, le Premier ministre Bernard Cazeneuve, accompagné de la ministre du travail Myriam El Khomri ont remis ce premier passeport professionnel à un employé d'une entreprise de maçonnerie.

 

Contrer un fléau grandissant

Avec la libre circulation des biens et des services dans l'union européenne, les entreprises du secteur des BTP, font régulièrement appel à des travailleurs détachés pour des missions ponctuelles. Le recours à du personnel étranger à exploser l'an dernier et les fraudes persistent avec des salaires en dessous du SMIC et des conditions d'accueil déplorables.

C'est donc un véritable combat pour stopper ceux qui ne respectent pas les standards sociaux et contre la concurrence déloyale vis-à-vis des entreprises françaises.

 

Obligatoire dès février 2017

Au format d'une carte de crédit, cette nouvelle carte sécurisée contient les données personnelles du détenteur (photo, le nom, le prénom, le sexe, la nationalité et les informations de l'entreprise qui l'emploie).

Un QR code permettra au contrôleur en un scan de vérifier la situation des salariés sur les chantiers. C'est donc 1,5 million de nouveaux titres professionnels des BTP qui devraient être distribués courant 2017. Le coût est de 10,80€ payé par l'entreprise.

 

Un projet de construction en cours, simplifiez vos démarches en vous adressant à des professionnelles de l’immobilier neuf. Le groupe Alliance Immobilier Service vous accompagnera dans tous vos projets en région centre.

 

Fleche verte