Le Jardin des Prébendes d’Oé à Tours

Le Jardin des Prébendes d’Oé à ToursLe Jardin des Prébendes d’Oé à Tours

Tours Prébendes

Si Tours est la capitale culturelle et historique de Touraine, le jardin des Prébendes d’Oé de la cité tourangelle en est le cœur végétal. Ce parc emblématique de la ville a été classé Jardin Remarquable, label décerné par le Ministère de la Culture.

De la naissance du jardin à aujourd’hui

L’espace sur lequel est situé le parc était autrefois une prairie marécageuse où les habitants d’Oé, cultivaient des potagers. Sur ceux-ci, ils payaient les prébendes au prévôt d’Oé, le chanoine de Saint-Martin.
Vers 1870, la municipalité décide de transformer les lieux dans une volonté de faire profiter les citoyens d’espaces publics. Place ou jardin public ? L’architecte paysagiste Bühler déjà célèbre qui passait alors dans la ville de Tours, est invité à faire le dessin du futur jardin par les autorités communales. Celles-ci optent alors définitivement vers le jardin public. Les travaux commencent avec la limite de l’espace en posant des clôtures en bois puis des « rochers » en béton pour imiter la nature, des ponts et enfin des massifs, pelouses et arbres de toutes sortes de variété aménagent le parc bordés par des allées.
Il s’agit d’un jardin qui s’inscrit dans ce qu’on appelle le style paysager français même si souvent on l’a qualifié de jardin à l’anglaise.

Que voir et que faire 

Ce splendide parc de 4 hectares et demi est une découverte à chaque allée. Il a été conçu de manière à faire découvrir à ses visiteurs, un nouveau point de vue à chaque tournant. L’alternance espaces ouverts avec les énormes pelouses ou parterres et espaces boisés lorsque les allées serpentent entre des variétés rares d’arbres. Séquoias géants âgés de 150 ans, chênes rouges, cèdres du Liban, ormes de Sibérie, noisetiers de Byzance sont quelques espèces parmi celles très nombreuses et rares qu’on peut rencontrer dans ce magnifique espace végétal. Une rivière qui se sépare en deux pour laisser la place en son milieu à un îlot couvert de cyprès chauves, est accessible grâce à deux jolis ponts. Elle s’engouffre dans une grotte, aménagée avec des rochers de béton.
Ce site exceptionnel a été conçu pour que chaque époque offre une harmonie différente aux promeneurs. Petit détail, les végétaux qui appartiennent à la même essence sont toujours en nombre impair. Des arbres rares mais aussi des multitudes de fleurs attendent le visiteur. Tantôt des tulipiers, tantôt des magnifiques magnolias, des buissons de pivoines sans oublier les roses si chères au poète Pierre de Ronsard, originaire de la ville. Celui-ci a d’ailleurs son buste entouré de rosiers, dans le jardin. Il y a aussi d’autres œuvres à admirer comme le buste de Racan, une œuvre de M. Audiard ou une stèle de séquoia, souvenir du don des américains lors du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.
Dans la tradition du néoclassique, des kiosques ont été érigés dans le jardin. L’un conçu dans une structure métallique et l’autre en cèdre du Liban. Différents concerts gratuits sont organisés dans le kiosque à musique. Derrière celui-ci, les enfants peuvent profiter d’une aire de jeux et les adultes se reposer sur les grandes pelouses.
L’accès principal du Jardin des Prébendes d’Oé se fait par la rue Roger Salengro et la vue qui accueille ses visiteurs est une merveilleuse mosaïque de plantes taillées et le plan d’eau orné de Gunnera.
A quelques minutes du centre ville, ce parc exceptionnel réserve à ses visiteurs des moments de tranquillité et de beauté d’une rare qualité.

Photos Louis et Marius