Loi Censi-Bouvard : prolongation jusqu’en 2021 !

Loi Censi-Bouvard : prolongation jusqu’en 2021 !

 

Rappels concernant ce dispositif et le statut LMNP

Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 11% hors taxes sur 9 ans pour un montant maximum de 300 000€ hors taxes pour l’achat d’un logement neuf ou d’un logement de plus de 15 ans ayant fait l’objet d’une réhabilitation destiné à être loué meublé. Il doit être situé dans des résidences avec services pour étudiants, personnes âgées ou personnes handicapées. De plus, vous pouvez récupérer la TVA (20%) sur le prix du bien immobilier. Si la réduction d’impôt est plus élevée que le montant de votre impôt alors vous pouvez répartir la différence après les 9 ans, sur une durée de 6 ans, à condition que le logement soit toujours en location pendant cette période.

Le statut LMNP (loueur meublé non professionnel) permet de bénéficier d’un cadre souple et avantageux, avec des revenus locatifs moins taxés. Vous pouvez cumuler ce statut avec le dispositif Censi-Bouvard.

Un amendement vient d’être voté dans le cadre du projet de loi de finances de 2019, qui prolonge le dispositif jusqu’au 31 décembre 2021 alors qu’il devait prendre fin le 31 décembre 2018.

Bonne nouvelle, mais pourquoi une prolongation ?

Avec une augmentation de la durée de vie, des personnes de plus en plus âgées et avec un nombre d’étudiants toujours plus élevé accédant à l’enseignement supérieur, l’objectif est sans aucun doute de répondre à cet accroissement et aux besoins des populations présentes et futures. En effet, dans certaines villes se loger est un véritable calvaire pour les étudiants… et ce, pas seulement dans les villes moyennes. Par exemple, Toulouse et Bordeaux affichent une croissance étudiante d’environ 2,5% par an depuis 2008 et sont en manque de logements étudiants. Alors, investisseurs Censi-Bouvard, renseignez-vous sur les villes étudiantes et leur croissance. En ce qui concerne Tours, on observe +11% d’étudiants sur 10 ans.

Autre point positif pour les investisseurs : la réduction d’impôt devrait rester la même

Effectivement, l’amendement prévoyait une diminution progressive de la réduction d’impôt, soit 9% en 2019, 7% en 2020, puis 5% en 2021. Cette réduction tendait à contraindre beaucoup d’investisseurs à se tourner vers d’autres types d’investissement et rendait cette loi moins intéressante. Mais, au regard de la situation actuelle et pour ne pas freiner les investisseurs, un autre amendement devrait venir s’ajouter et permettre de laisser les taux inchangés.

Exemple : appartement à 300 000€ TTC avec 20% TVA

Réduction d’impôt à hauteur de 11% sur 9 ans, soit : 27 500€ sur 9 ans, donc 3055,55€/an.

Récupération TVA 20% : 50 000€.

Montant de l’investissement HT – (réduction de l’impôt + récupération TVA) = 222 500€ soit 77 500€ économisé par rapport au prix initial.