Tours : Place Plumereau

Tours : Place Plumereau

Joyau de Tours

Tours ville d’art et d’histoire au cœur du Val de Loire, classé dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, la place Plumereau ou place Plume ou Plum comme les Tourangeaux l’appellent, reste un incontournable de la cité tourangelle. Située dans le quartier Saint-Martin du Vieux Tours, elle est devenue la place où il faut aller.

Un bref historique de la ville de Tours

Cette place fut le centre vital de l’économie de la ville de Tours entre le 13ème et le 16ème siècle. Preuve de son importance : Jeanne d’Arc y a donné le départ de son armée vers Orléans. Elle a changé de visage et de nom tout au long des époques. Tantôt Carroi aux Fleurs qui servaient entre autres à orner les chapeaux, tantôt Place Saint-Pierre le Puellier mais aussi Place aux fruits ou Carroi des quenouilles. En 1837, une série de maisons seront démolies (rue de la Rôtisserie et rue du Grand Marché) pour l’agrandir et elle est définitivement baptisée avec son nom actuel : Place Plumereau, en 1860. Plumereau est un conseiller municipal qui fait un don important à la ville pour les écoles laïques et il sera honoré de cette manière.
En 1902, elle acquiert sa configuration actuelle mais en 1960, des travaux de réhabilitation du vieux Tours sont entamés sous l’égide du maire de l’époque, Jean Royer. « Sauvegarde du Vieux Tours » est le document qui servira de base aux différents changements. La place emblématique de Tours cesse d’être un parking et devient la place que nous connaissons actuellement avec ses nombreux cafés et restaurants dans ses splendides maisons à colombages qui font sa célébrité.

Pourquoi aller à la Place Plumereau

Bien sûr, il y a une multitude de restaurants, bars, cafés et boutiques très tendance, mais cela ne suffit pas à expliquer l’engouement dont elle fait l’objet. Il y a le tramway contemporain mais aussi ses magnifiques maisons à pans en bois et à pignons datant du 15ème, 16ème et 17ème siècle, des monuments historiques. En fait, c’est un peu tout cela à la fois qui ravit les promeneurs qui s’y rendent. C’est un quartier gourmand qui a été préservé. C’est un quartier à la mode, dont la vivacité ne se dément jamais. Choisie comme la « plus belle place pour prendre l’apéro », elle est devenue l’endroit de prédilection pour les rencontres entre amis. C’est le lieu le plus convivial où se rassemblent étudiants (Tours est une ville universitaire), touristes mais aussi voyageurs d’affaires.

Aux alentours de la place

Les rues avoisinantes à la place Plum’ réservent aux promeneurs des découvertes agréables. Les rues Colbert, Briçonnet qui recèle la plus vieille maison de la ville, Constantine abritant la maison Croissant et enfin le passage du Cœur Navré méritent le détour. Ce dernier, pour la petite histoire, était le lieu où passaient les condamnés à mort au moyen-âge et à la Renaissance. L’Hôtel Goüin est un exemple magnifique d’architecture Renaissance avec sa façade exceptionnelle. La tour Charlemagne et la tour de l’Horloge valent également le détour. Enfin, Tours comme ville historique a des édifices religieux importants. La basilique Saint-Martin qui était une des étapes vers la route de Compostelle pour les pèlerins mérite une visite si vous vous trouvez dans les environs de la place. La cathédrale Saint Gatien ravira les amoureux de gothique flamboyant. Vous pouvez au départ de celle-ci, visiter le ravissant cloître de la Psalette.
Vous avez accès à la place Plumereau en bus, en tram mais n’hésitez pas pour une balade à vélo ou à pied pour apprécier ce lieu à la fois ancien et contemporain.