Tours : la fermeture du pont Wilson aux voitures – Qu’en pensent les Tourangeaux

Tours : la fermeture du pont Wilson aux voitures – Qu’en pensent les Tourangeaux

Un des ponts historiques de Tours, le pont Wilson est depuis le 13 août fermé aux automobiles suite à la décision du nouveau maire écolo de la ville, Emmanuel Denis. Les opinions des habitants de la métropole tourangelle sont mitigées quant à l’application de cette mesure qui s’inscrit dans une philosophie résolument écologique. Désormais en plus des lignes du tramway, les habitants de la ville pourront utiliser les pistes cyclables qui y sont installées.

Les inconvénients de la fermeture du pont 

Un certain nombre d’automobilistes avancent le problème de l’encombrement fatal des deux autres ponts de la cité tourangelle. En effet, ceux-ci seront engorgés par conséquent, et pendant les heures de pointe, la situation peut être particulièrement sensible pour les personnes qui se rendent ou reviennent de leur lieu de travail.
Les commerçants sont dans l’ensemble plutôt mécontents. En effet, le pont Wilson qui fonctionnait à sens unique depuis 2013, aboutit sur l’artère principale de la ville de Tours qu’empruntaient les automobilistes venant des départements voisins. Un manque à gagner peut en résulter. Les propriétaires de boutiques craignent d’être pénalisés par cette mesure alors qu’ils ont déjà été frappés très durement par la crise sanitaire du covid-19.
On peut aussi envisager un dysfonctionnement entre tramway (qui y circule depuis 2013), piétons et cyclistes. Une consultation globale préalable aurait peut-être été une bonne chose.

Les atouts de cette mesure

Le nouveau maire met en avant non seulement l’aspect écologique de sa prise de position mais aussi l’aspect réellement esthétique. Il parle « d’un balcon sur la Loire » et il est vrai que l’image est assez jolie. La pratique du vélo s’est répandue et la sécurité qui y règnera de cette manière , est séduisante pour les adeptes de la petite reine.
De nombreux réaménagements particulièrement intéressants et pittoresques ont été avancés. On parle à la mairie de Tours de l’installation de bouquinistes, de « food trucks » et d’autres initiatives pour embellir le pont et le rendre encore plus attractif.
Il s’agit d’une décision qui s’inscrit dans la lancée d’une politique verte d’une région qui se caractérise déjà par sa nature magnifique. Que ce soit dans ses différents parcs paysagers, ses forêts mais aussi des espaces verts où des promoteurs immobiliers construisent pour offrir aux habitants des logements un environnement privilégié.